Couleurs du Monde

Le parrainage

Nos Buts

  • Permettre la scolarisation des enfants, le maintien à l’école ou l’accès à une meilleure école.
  • Donner à une famille les moyens d’une vie décente sans l’angoisse du prochain repas.
  • Créer une liaison véritable entre les Parrains et Marraines et leurs filleul(e)s en supprimant l’anonymat. Nous fournissons l’adresse des filleul(e)s afin de  correspondre directement avec eux, suivre leur devenir et même aller les voir sur place.

Grâce au versement direct à la famille, nous voulons former des personnes libres, dignes et responsables, et non pas des assistés.

Nos Moyens

Nos correspondants locaux sont des travailleurs sociaux ; tous demeurent à proximité des familles parrainées. Ils ont accepté la Charte définissant nos exigences (Sélection des familles sur leurs seuls critères de dignité et de détresse sans égard à la croyance, à la caste ou à la classe sociale, priorité à la scolarisation).

Nos correspondants locaux font ouvrir un compte bancaire par les familles elles-mêmes et à leur nom. C’est sur ce compte que nous envoyons l’aide des parrains et marraines. Ils surveillent et conseillent les familles mais n’imposent rien, ceci afin qu’elles apprennent à devenir responsables. Ils préviennent les Parrains en cas de « mésusage » de l’argent. Ils assurent, en outre, sur place la traduction des lettres en langue locale et leurs réponses.

Les dons et la déduction fiscale

Nous tenons une gestion rigoureuse de vos versements (ce qui implique – parfois – des rappels en cas de retard de la part des parrains ou marraines).
Les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66 %, dans la limite de 20 % du revenu imposable (confer article 200 du Code général des Impôts).
Pour les entreprises et professions libérales : réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant. Les versements sont pris dans la limite de 5/000  du chiffre d’affaires  (confer article 238 bis du Code général des Impôts)

Le Dossier de Parrainage

Il comporte l’histoire et la description de la famille, sa photo, son adresse, son numéro de compte bancaire, une note explicative  permettant d’envoyer l’aide, le nom de notre correspondante et leurs coordonnées.

Montant du Parrainage

Il est au minimum de 25 €/mois. Ceux qui le souhaitent, peuvent donner plus. Cependant, pour éviter d’éventuelles grandes différences de traitement entre les familles et pour mieux prendre en compte leur taille et leurs besoins, CDM propose à titre indicatif de donner par mois :
– 25€ à 30 € pour une femme avec 1 ou 2 enfants ;
– 30 à 35 € pour une femme avec 3 ou 4 enfants ;

Durée du Parrainage

Les Parrains et Marraines s’engagent généralement pour une période allant de trois années à quinze ans jusqu’à ce que le dernier enfant ait terminé sa scolarité ou sa formation professionnelle. Sur le plan scolaire, il leur est demandé d’accompagner les enfants jusqu’à la terminale au moins quand ils réussissent leur scolarité. A chacun de voir s’il peut ou non, mener plus loin les enfants parrainés.
Quand les enfants ont terminé leur scolarité ou leur formation, les parrains et marraines peuvent arrêter le parrainage. Il est alors demandé aux enfants parrainés de se prendre en charge en travaillant et d’assumer, si nécessaire, le soutien matériel de leur mère.

L'organisation

Les antennes sont animées en France, par des responsables d’antenne, tous bénévoles, en constante relation avec les parrains et marraines des familles et les correspondants locaux. Ces derniers sont recrutés avec la plus grande attention pour mettre en œuvre le programme de CDM.

Les parrainages familiaux ...leurs spécificités

  • Une sélection rigoureuse et un suivi permanent des familles parrainées par nos correspondants locaux
  • L’allocation intégrale aux mères parrainées du montant des parrainages : une façon de développer la confiance et le sens de la responsabilité de ces mères, et, pour les parrains, l’assurance de l’emploi sur place de tous leurs dons.
  • Des relations directes et libres entre parrains, marraines et familles parrainées : échanges de courriers, de photos, visites des familles par les parrains qui le souhaitent

Les actions de développement

L’aide au démarrage d’activités artisanales ou commerciales viables (conseils, microcrédits……)

Comment devenir parrain ou marraine ?

– En prenant contact avec un responsable d’antenne par mail ou par téléphone. Nous  proposons d’utiliser la rubrique « J’adhère » ou « Je parraine » de la page d’accueil.

– Le choix est possible entre un parrainage de famille ou un parrainage d’antenne; ce dernier apporte une aide précieuse pour faire face à des urgences et des détresses mais le parrainage de famille reste l’objet de l’association.

– Le choix de la famille se fait en lien avec le responsable de l’antenne contacté selon le souhait de  parrainer une famille malgache, béninoise ou indienne. Le responsable d’antenne proposera alors une ou plusieurs familles en attente de parrainage.

– Il  sera alors demandé de prendre une cotisation annuelle de 35 euros  qui servira à couvrir les frais de l’antenne notamment le salaire de nos correspondants locaux.

– Le responsable d’antenne fait ensuite parvenir  une formule de prélèvement bancaire. Pour éviter des frais bancaires excessifs ces prélèvements se font tous les trois mois ou tous les six mois.

– Le nouveau parrain et marraine est alors mis en relation avec la famille pour le  premier courrier. Il est accompagné dans ces échanges par le responsable d’antenne

– En début d’année, CDM envoie un reçu fiscal à chaque parrain/marraine

Le parrainage d'antenne

Pour ceux qui ne souhaitent pas s’engager dans la durée pour une famille, le soutien à CDM peut se faire en parrainant une antenne pour un montant compris entre 10 et 30 euros.

Ces parrainages d’antenne sont des dons réguliers affectés à une antenne précise par un donateur qui souhaite soutenir l’activité de cette antenne.

Les micro-crédits

Le microcrédit consiste en l’attribution de prêts de faible montant aux filleules. Il leur permet de concrétiser des microprojets pour améliorer sensiblement le quotidien de la famille.
Les prêts peuvent concerner un projet artisanal, commercial ou d’élevage.  Le montant ne dépasse pas en général 50 à 200 euros au démarrage. A titre d’exemple, on peut citer l’achat d’une machine à coudre, d’un congélateur pour fabriquer des glaces, aider à la création de petits commerces comme la vente de charbon de bois, d’une épicerie, ou encore, à la campagne permettre l’achat de  canards et pintades.

Les remboursements se font mensuellement par l’intermédiaire de notre correspondante ou tous les six mois quand ils sont retirés du montant des parrainages. Aucun intérêt n’est lié à ces prêts qui sont donc remboursés pour le montant avancé, généralement sur une période de 2 ans au maximum.

Les microcrédits sont proposés par les correspondantes et validées par les responsables d’antenne pour des filleules dont on connait les capacités de remboursement.

Le financement des microcrédits est assuré par des donateurs qui préfèrent cette forme de soutien aux familles et également par l’antenne, grâce en partie aux dons non affectés.

Pour Madagascar, contacter Patrick Michaux

Pour le Bénin et l’Inde, contacter Michel Arbona

L'avantage fiscal

L’association a été reconnue d’intérêt général par les services fiscaux et est donc habilitée à délivrer des reçus fiscaux à ses donateurs.

Par conséquent les parrainages et tous les dons sont déductibles des impôts des donateurs à hauteur de 66 %, dans la limite de 20 % du revenu imposable (article 200 du Code général des Impôts).

Pour les Entreprises et Professions Libérales : réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant pour les versements pris dans la limite de 5/1000 du chiffre d’affaires (article 238 bis du Code général des impôts).

Le parrainage, acte de générosité, est également un effort financier. Cet effort est toutefois assorti d’un avantage fiscal non négligeable (déduction de 66 %).
Un exemple :

Parrainage mensuel de 30 € = 12 € mensuels après déduction
équivalant à :
Parrainage annuel de 360 € = 144 € annuel après déduction

Les missions

Le Conseil d’administration s’efforce à tout moment et dans la mesure du possible d’associer les adhérents à la vie de l’association.

Cette association peut se faire sous la forme de missions à l’étranger, définies dans des lettres de missions agréées par le Président sur proposition des responsables d’antennes.

Ces missions sont cependant réservées exclusivement aux membres de l’association après une année de présence sauf dérogation du Président.

La parole aux adhérents ...

Un peu d'histoire de " Couleurs du Monde"

Couleurs du Monde … déjà 26 ans 

L’association est née en 1992 après un bref séjour de quelques Héraultais à PONDICHERY en Inde du Sud. Ce fut la découverte de cet ancien comptoir français, de son riche patrimoine historique, de sa diversité culturelle et religieuse, et aussi de la misère, notamment celle des enfants dans les rues…

Au retour de ce voyage, il a été décidé de créer une association humanitaire ayant pour nom « PARRAINAGES » avec le souhait d’aider en priorité des orphelinats de la ville.

Le siège social de Parrainages a été fixé à Palavas puis à JACOU, une petite ville dans la grande banlieue de Montpellier.

Cette première expérience révéla que nombre de ces « orphelins » étaient des enfants placés par leurs mères, veuves ou abandonnées, qui n’avaient pas les moyens de les nourrir et de leur assurer un minimum de scolarisation. Ce n’était pas un abandon, mais une séparation nécessaire et déchirante pour la survie des enfants. Ces situations sont finalement fréquentes dans de nombreux pays en développement  où les mères de famille seules sont très vulnérables.

Aussi, plutôt que d’aider des orphelinats, « Parrainages » décide d’aider directement les mères de famille veuves ou abandonnées et les plus déshéritées en leur donnant les moyens financiers de garder et d’élever elles-mêmes leurs enfants dans un cadre familial. Chaque famille indienne sélectionnée recevait une allocation, appelée parrainage, d’un parrain ou d’une marraine de France. Très vite une centaine de familles de Pondichéry furent ainsi soutenues.

En 1996, l’Association a étendu son action à MADAGASCAR, un des pays les plus pauvres du monde où les conditions de vie de trop nombreuses femmes sont aussi terribles et souvent pires qu’en Inde. Un grand nombre d’entre elles sont abandonnées avec leurs enfants par leur conjoint.

Devant se contenter de revenus dérisoires de l’ordre de 20 euros par mois,  la misère, la malnutrition et le mauvais état de santé détruisent les familles avec pour conséquences : l’analphabétisme, la délinquance, la violence, la drogue, la prostitution……

Le système expérimenté en Inde a donc été appliqué à Tananarive la capitale et à Mahajanga. Il a donné là aussi toute son efficacité. Des centaines de familles malgaches ont été ainsi parrainées et soutenues durant de longues années jusqu’à ce jour. Comme en Inde, les enfants ont repris le chemin de l’école ou de l’apprentissage ou encore des grandes écoles ou des facultés.

En 2007 PARRAINAGES est devenu COULEURS DU MONDE dans son intention d’étendre son action à d’autres pays pauvres.

En 2015, COULEURS DU MONDE a enfin étendu son action au BENIN où là aussi de nombreuses mères de familles se retrouvent seules et dans la détresse avec leurs enfants suite au décès ou de l’abandon du père.  L’association a démarré son intervention tout d’abord à COTONOU, la capitale économique et à Abomey ensuite l’ancienne capitale des rois du Bénin.

Le réseau bancaire excellent a permis une grande efficacité dans l’aide directe aux familles et déjà de nombreux enfants ont repris le chemin de l’école, du lycée ou de l’apprentissage.

COULEURS DU MONDE a généré d’autres associations de même objet social qui ont repris son fonctionnement et donc son soutien auprès des familles les plus démunies de l’Inde et de Madagascar. A ce jour,  neuf autres associations nées de Parrainages-Couleurs du Monde sont en activité et notre modèle peut être reproduit partout dès que des bénévoles s’engagent dans ce projet  au sein d’une nouvelle association.  Nous serons toujours là pour les aider s’ils le souhaitent.

Dans le monde des millions de femmes et d’enfants pauvres attendent ces bénévoles pour repartir dans la vie et avoir un avenir.

Le conseil d'administration de l'association

PRESIDENT : Michel ARBONA                                                               

Responsable des antennes de TANANARIVE et MAHAJANGA

Responsable de l’antenne du BENIN

1, Impasse du Carignan

34830 JACOU

Tel : 04 67 59 44 38

michel.arbona@wanadoo.fr

 

TRESORIER : Alain VERNIER 

6 rue Charles Flahault

34 830 JACOU

04 67 59 48 82

alainvernier@free.fr

 

TRESORIER-ADJOINT : Daniel MARTIN

198 Chemin des Bousquets

34 820 ASSAS

06 89 94 11 56

ndassas@gmail.com

 

SECRETAIRE : Jacques ILTIS

6 rue du Griffe

34 230 CAMPAGNAN

04 48 17 03 58

jacques.iltis@gmail.com

 

Patrick MICHAUX

Responsable de l’antenne « Actions complémentaires »

Adjoint au Responsable des antennes de Madagascar (Tananarive et Mahajunga)

67 route de Prades

34 730 SAINT VINCENT DE BARBEYRARGUES

07 51 65 75 68

p.michaux@laposte.net

 

Germaine ARBONA secrétaire des antennes du Président

1, Impasse du Carignan

34830 JACOU

Tél: 04 67 59 44 38

Commentaires récents
Latest Posts
Categories